De la nourriture des Hommes à la nourriture des Anges

Le monde n’est qu’information ! Lorsque vous mangez, en réalité vous mangez juste de l’information…

Les maîtres de ce monde qui ont percé certaines réalités se nourrissent directement à la source de l’information, s’épargnant ainsi les désagréments que la nourriture terrestre cause après la digestion.  Tels des Anges… Pour nous, personnes prisonnières du mental cela relève de la pure arnaque ou mieux du miracle… Pourtant, que votre mental y croit ou non, c’est une réalité scientifique ! La matière dépend de la conscience et non l’inverse. La conscience est faite de connaissances et la connaissance, d’informations.

Il faut bien comprendre qu’au commencement, nous sommes l’esprit de Dieu, donc la conscience absolue qui descend graduellement des cieux pour enfin, après plusieurs étapes, arriver sur Terre, oublier et devenir al-Insan (celui qui oublie). De ce fait, au plus bas niveau, pour celui qui oublie, il lui faut de l’information pour pouvoir remonter à la connaissance, et de la connaissance, enfin revenir à la conscience.

Il a été rapporté par Al-hakam ibn Omar que le prophète Mohammed (saws) a dit :

« La nourriture du croyant au temps de l’Antéchrist, sera celle des anges qui est formée de glorifications. » 


Les mots « croyant » et « glorifications » sont très intéressants à approfondir…


La question est : qu’est-ce qu’un croyant ? Ou plutôt croyant en quoi ? Car aujourd’hui les personnes qui réussissent à faire cela ne sont pas forcément musulmanes. Je vous laisse approfondir la profondeur du mot « croyant ».. Qui sont-ils ? Les juifs, les chrétiens ? L’ensemble des personnes qui suivent des cultes ? Ou bien la vérité est au-delà de nos pensées et croyances et ne peut se définir selon une pratique ou un culte particulier ? Pouvons-nous atteindre un stade où l’on se nourrit à la source de l’information comme les anges avec notre conception de la croyance ?


Le deuxième mot intéressant est « glorifications ». Est-ce que la glorification se résume à dire simplement SoubhanAllah  Al-Hamdoullillah, Allahou akbar , Lâ ilaha illa Allah ? Ou bien, en réalité ces mots naissent-ils d’une multitude d’informations diverses obtenues par la méditation de soi (l’univers intérieur et extérieur) pour enfin trouver leur finalité et devenir des glorifications nous faisant prendre conscience de ces 4 formulations citées plus haut ?


Il est possible que vous pensiez que dire ces mots quand la prophétie se réalisera vous nourrira … Mais alors vous ne comprenez pas pourquoi l’hindou, le chinois ou quelqu’un d’autre, que vous traitiez hier de menteur sur youtube, est arrivé au stade de ne plus s’alimenter et d’avoir un corps sain alors que vous, malgré les répétitions incessantes de SoubhanAllah  Al-Hamdoullillah, Allahou akbar , Lâ ilaha illa Allah, n’y arrivez pas.

Je vous le dis, en réalité, ces mots ne vous nourriront pas car si c’était le cas vous auriez commencé votre régime avec ces glorifications. Ce n’est pas ces mots qui nourrissent notre côté divin… C’est l’état d’esprit intérieur de ces mots qui vous nourrirons comme des Anges..


Cela ne vous étonnera plus de voir l’hindou ou d’autres sur internet accomplir ce miracle et vous comprendrez que même s’il ne connait pas ces mots arabes, son cœur vit et se nourrit de l’auto glorification de ces mots.


En réalité, toute chose glorifie le nom de ton Seigneur. La glorification n’est rien d’autre que l’assemblage de l’information de ce monde. 

L’information de ce monde est la connaissance…

La connaissance emmène à la conscience et vous refaites le chemin arrière contrairement au début où nous sommes allés de la conscience à l’information. Ce chemin inverse de l’information à la pleine conscience vous ramènera à la maison pour redevenir ce que vous avez toujours été ! Dans ce retour des unificateurs vers l’unification avec le UN. 

Vous unifierez ainsi ces 2 versets en vous :

« Nous n’avons créé les cieux et la terre et ce qui est entre eux qu’en toute vérité et [pour] un terme fixé. »

(sourate 46, verset 3)

Et l’autre parle du faux semblant de la vie :

« La vie présente est comparable à une eau que Nous faisons descendre du ciel et qui se mélange à la végétation de la terre dont se nourrissent les hommes et les bêtes. Puis, lorsque la terre prend sa parure et s’embellit, et que ses habitants pensent qu’elle est à leur entière disposition, Notre Ordre lui vient, de nuit ou de jour, c’est alors que Nous la rendrons toute moissonnée, comme si elle n’avait pas été florissante la veille. Ainsi exposons-Nous les preuves pour des gens qui réfléchissent. »

(sourate 10, verset 24)

Les deux sont vrais, cela dépend où vous en êtes, si vous êtes sur le chemin de la conscience vers l’information alors la vie terrestre vous paraît solide, vraie, absorbante et cela est vrai pour le niveau de conscience où vous en êtes.

Et si vous en êtes au chemin du retour, c’est-à-dire de l’ information à la conscience alors l’ illusion et le faux semblant de la vie matérielle et ce monde vous paraissent, pour votre niveau de conscience, comme un rêve, dans lequel vous dormez profondément …


A la différence que lors de la deuxième étape, vous aurez unifié le fait que le monde matériel est à la fois une réalité selon un certain niveau de conscience et une illusion ou rien existe réellement sauf la seule réalité qu’est la conscience. 


Il n’ y aura plus en vous de jugement du mental : « non moi je veux celui-ci, c’est mieux c’est la vérité de voir la chose de cette manière.. »
Vous aurez unifié les deux en les considérant comme des vérités absolues relatives à l’endroit de conscience Divine où vous vous situez et vous ne traiterez plus de menteur celui qui dira : « Ce monde est la seule vérité en quoi je crois. », ou l’ autre qui dira :  » Ici tout est un faux semblant. »

Vous deviendrez un œil compatissant et d’ amour envers eux comprenant qu’ ils se sont divisés à travers une dispute sur un sujet à propos duquel ils ont tous les deux raison car vous aurez compris que le problème n’est pas dans la dualité ‘réel ou illusion’ mais dans l’ assemblage qui doit amener ce monde à l’unification.


En cela, le choix des personnes qui nous entourent est capital car il déterminera ce que l’on peut savoir et notre capacité à suivre ce que l’on sait …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *