Qu’est-ce qu’on fait sur Terre ?

 

 

Qu’est-ce qu’on fait sur Terre ?

 


Vous êtes vous déjà posé la question « Qu’est-ce qu’on fait sur Terre ? » ?


 

Je suppose que oui car c’est une question inévitable pour l’être humain. En effet, nous vivons, nous marchons, nous parlons, nous sommes capables de petites comme de grandes  actions…Il semble alors normal de chercher à savoir d’où vient cet être que nous sommes et pourquoi il est là…En général, quand vous réfléchissez à tout ça, il y a deux issues: soit cette question vous envahit soit vous la fuyez. Si, tout comme moi, vous faites partie de ces personnes qui cherchent à comprendre, vous opterez sans doute pour la première option.

Dans ce sens, réfléchissons…

Nous savons qu’ à un moment donné de notre existence nous nous posons tous cette question, « qu’est ce qu’on fait sur terre? », c’est sans doute que nous avons un but. Bien sûr, nous pourrions penser que nous ne sommes là que pour vivre et partir mais le simple fait de se poser la question de « pourquoi? » nous prouve, en toute simplicité, que nous avons bien plus à accomplir sur cette Terre.

Une fois que nous avons la certitude d’avoir un but, nous ne pouvons nous empêcher de nous demander pour quelle raison? Prenons un exemple concret: au travail, vous devez accomplir une tâche dans un but précis pour votre employeur. Dans ce cas, si vous avez une mission à accomplir, vous aurez alors, en toute logique, des comptes à rendre.

Maintenant, appliquons cela au sujet qui nous intéresse. Nous savons que nous avons des choses à accomplir car nous avons un but, alors à qui devrons-nous en rendre compte?                                                                                                                        .                      .

– A mes parents? Ils seront peut-être partis avant moi…

– Au président de la République? Il change tous les 5 ans…

– A ma femme? Elle ne m’aura peut-être pas supporté jusque là…

– A mes enfants? Ils m’auront sans doute déjà jeté dans une maison de retraite…                                                                                                             . 

Ma malhonnêteté intellectuelle me pousserait à arrêter mon raisonnement ici car la réponse qui en découle remettrait en cause une chose qui nous est, à tous, sacrée mais destructrice à la fois, notre ego. Cependant, si votre conscience et votre raisonnement prennent le dessus, vous en viendrez inévitablement à la conclusion que c’est à votre créateur que vous devrez justifier de ce que vous avez accomplis ou non.

Continuons notre cheminement…

De toute évidence, il y a un créateur. Il semble alors normal que nous ayons une fiche de tâches ou une notice, afin de mener à bien notre mission.

Prenons l’ exemple d’un fabricant de micro-ondes. Quand il créé cet objet, c’est dans quel but ? Celui de lui servir.

Et il le fabrique avec quoi ? Avec une notice. Si le micro-ondes respecte la notice et si nous la suivons scrupuleusement, en général pendant toute sa « durée de vie » il fonctionne comme il faut. Mais si nous ne la suivons pas, il y aura des dysfonctionnements et nous ne réussirons pas à l’utiliser dans toute sa capacité. Sans compter que plus nous sommes en contradiction avec la notice, plus les risques et les dangers sont élevés.

Maintenant que nous sommes d’accord sur le fait qu’un esprit libre peut concevoir que s’ il y a quelque chose de fabriqué il y a donc un fabriquant, il conçoit aussi logiquement que s’il y a une création il y a un créateur. Si, à petite échelle, c’est-à-dire pour un portable, un ordinateur ou ce micro-ondes, cela est réel alors nous pouvons aussi l’ imaginer pour une conception aussi grande et vaste que la terre et l’univers. N’est-ce pas?

En restant dans cette idée, Samsung (fabriquant de portables…), Peugeot (fabriquant de voitures) ont créé une multitude d’appareils. Combien de personnes parmi nous ont rencontré physiquement le créateur de Samsung ou Peugeot? Sûrement aucun… D’autant plus que, jusqu’à ce jour, peu d’entre nous ne savent à quoi ils ressemblent…

Cependant, nous croyons tous en leur existence du simple fait que nous pouvons voir leurs créations.

D’autre part, personne n’a idée de demander, quand son portable fonctionne mal, d’aller voir le créateur pour qu’il soit là. Au contraire, notre premier réflexe est de nous référer à la notice. Si vous faites partie des gens qui ne font pas l’effort de la lire, vous vous référez quoi qu’il en soit à un spécialiste qui, lui, connaîtra le contenu du mode d’emploi que vous avez délaissé.

Ainsi, on comprend qu’il n’y a pas besoin de voir notre Créateur pour savoir qu’il est là. Et pour connaître comment agir, ne serait-il pas plus simple de lire sa notice (le Coran) ? …

 

Les Chroniques de Miloud

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *